Legato III

Le Legato III à Colmar

Le legato III est un appareil qui combine trois technologies distinctes :

  • la radiofréquence fractionnée
  • la radiofréquence unipolaire
  • les ultrasons

afin de permettre une prise en charge globale des imperfections cutanées et du vieillissement. L’aspect cutané sera ainsi amélioré et rajeuni.

Informations utiles

Pour qui ?

Hommes et femmes

 

Lieu du traitement

Cabinet médical

Durée de la séance

Environ 1h

 

Nombre de séances

1 à 3

Interruption de travail à prévoir

Quelques jours si réalisé au niveau de la face

 

 

Les indications  du Legato III sont nombreuses.

On va pouvoir agir sur le relâchement cutané du visage, du cou, du décolleté, des mains etc…

On estompe les stigmates du photovieillissement (ridules, taches, aspect fripé, les sillons du décolleté)

On atténue les vergetures, les cicatrices d’acné et on traite également les cicatrices hypertrophiques et chéloïdes.

Déroulement de la séance :

Une crème anesthésiante sera appliquée sur la zone à traiter une bonne heure avant le début de la procédure.

On commence par une séance de photothérapie par LED afin de préparer les cellules.

Puis le traitement par Legato III comporte 3 phases distinctes :

Phase 1 : la radiofréquence fractionnée

Il s’agit d’une phase micro ablative. La radiofréquence fractionnée réalise des micro puits verticaux dans la peau jusqu’à la jonction dermo-épidermique. Des zones de peau saine autour de ces micro canaux permettent une réparation rapide de l’épiderme.

Ces micro puits vont servir de vecteurs pour des principes actifs qui vont pouvoir atteindre directement les tissus sous cutanés.

Phase 2 : la radiofréquence unipolaire

Il s’agit d’une phase thermique qui va entrainer une élévation de la température du tissu conjonctif. Cela aura pour effet des générer une inflammation des fibroblastes, les contraignants ainsi à créer du collagène et de l’élastine.

Cette phase ne sera pas réalisée dans les cas de cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes ainsi qu’en cas de mélasma afin de ne pas stimuler les mélanocytes.

Phase 3 : Pénétration des principes actifs par ultrasons

Par simple contact sur la peau, les ultrasons vont forcer la pénétration de molécules actives (acide hyaluronique non réticulé, silicium organique, vitamines, corticoïdes…), jusqu’aux tissus profonds afin de les réparer durablement.

On réalisera ensuite une séance de photothérapie par LED à visée anti-inflammatoire afin de réduire l’éviction sociale.

Les suites :

Elles sont marquées par des rougeurs et une phase de cicatrisation qui va durer quelques jours.

Une photoprotection est impérative.

Une prescription de crèmes, d’abord réparatrice puis stimulant la régénération cellulaire sera proposée.

Les résultats :

Ils seront visibles vers le 2è mois, le temps que le collagène de la peau se régénère.

Selon l’importance des imperfections à corriger plusieurs séances peuvent être proposées.

Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Contacter le Dr. Christine Cahn

Membre des sociétés savantes
Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens
Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique
International Society of Aesthetic Plastic Surgery
Conseil National de l'ordre des Médecins
Cercle des Plasticiens de l'Est