La mésothérapie du cuir chevelu

Le traitement de la chute des cheveux à Colmar

La chute pathologique des cheveux touche une grande partie de la population, hommes comme femmes.

On peut agir de différentes façons, dès que la chute des cheveux paraît anormale et que le cuir chevelu commence à être clairsemé.

Informations utiles

Pour qui ?

Hommes et femmes qui souffrent d’une perte anormale des cheveux ou qui souhaitent améliorer la qualité de leurs cheveux

 

Lieu du traitement

Cabinet médical

Durée de la séance

De 20 minutes à 1h

 

Nombre de séances

Selon la méthode choisie 1 séance mensuelle pendant 4 à 6 mois

Les résultats

Effet visible au bout de 1 à 6 mois

 

 

Il ne faut pas attendre l’alopécie.

Plusieurs traitements peuvent être proposés :

  • les injections de méso
  • les injections de PRP
  • la régénération cellulaire (Rigenera)

MESOLED :

On utilise des produits spécifiquement formulés pour le cuir chevelu et pour stimuler la repousse des cheveux. Ces produits contiennent des vitamines, de l’acide hyaluronique fluide et différentes molécules qui vont booster le cheveux, le rendre plus épais et stimuler la repousse des cheveux dormants. Ces éléments nutritifs sont acheminés directement dans le bulbe sans passer par le sang.

L’injection est réalisée au niveau du cuir chevelu dans les parties qui commencent à se dégarnir par l’intermédiaire de fines aiguilles.

Une fois les injections terminées, une séance de photothérapie par LED va augmenter l’efficacité du traitement.

6 séances à 15 jours d’intervalle sont recommandées, suivie d’une séance par trimestre.

Les indications d’une mésothérapie pour cheveux sont :

  • les cheveux fatigués, cassants, déshydratés
  • la perte de cheveux suite au stress ou à la fatigue
  • la croissance lente des cheveux
  • la perte de cheveux hormonale ou héréditaire

Le PRP :

Ou plasma riche en plaquettes.

Les plaquettes, présentent dans le plasma sanguin sont riches en facteur de croissance et vont stimuler la repousse en agissant directement sur les cellules souches du follicule pileux.

Ces injections de PRP permettent de réduire la chute des cheveux et de stimuler la repousse.

On commence par prélever le sang du patient que l’on centrifuge afin de séparer les différents composants. Seul le plasma sera récupéré.

Le plasma riche en plaquettes sera ré-injecté dans le cuir chevelu au niveau des zones concernées par la chute des cheveux.

Les plaquettes contenues dans le plasma contiennent des facteurs de croissance qui vont stimuler les cellules souches des follicules pileux et les inciter à fabriquer un nouveau cheveu. Les cheveux restants auront un meilleur tonus et un meilleur pouvoir couvrant.

Il convient de réaliser 4 séances à 15 jours d’intervalle. Chaque séance sera suivie d’une photothérapie LED pour stimuler l’effet souhaité. Une séance d’entretien annuelle est ensuite souhaitable.

Le PRP peut être utilisé pour stopper la chute des cheveux.

Il peut également être un complément thérapeutique pour les patients qui ont bénéficié de greffes de cheveux.

Le PRP rend les greffons plus résistants et augmente les chances de réussite des greffes de cheveux.

Les résultats se font sentir dès la première séance par une amélioration de l’aspect des cheveux qui auront un aspect plus brillant et plus soyeux.

La réduction de la chute des cheveux sera visible dès la 2 è séance.

Au bout de quelques mois, on commencera à voir les nouveaux cheveux repousser.

La Technologie RIGENERA :

Il s’agit d’une méthode régénératrice. Elle est basée sur la création de microgreffes autologues.

Ces microgreffes sont obtenues en réalisant des prélèvements de cuir chevelu, en arrière de l‘oreille. Le geste est effectiué sous anesthésie locale.

Le tissu prélevé est ensuite passé dans un dispositif médical qui va le réduire en particules microscopiques (50 microns).

Les cellules seront récupérées et réinjectées dans les surfaces à traiter.

Il s’agit d’une technique en 1 temps.

Cette procédure conduit à un enrichissement par lui même de ses cellules régénératrices là où le corps en a besoin.

Il n’y aura pas d’éviction sociale.

Les premiers résultats se verront vers le 2è mois avec une meilleure couverture de la zone traitée, puis la repousse sera visible entre le 4è et le 6 è mois.

Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Contacter le Dr. Christine Cahn

Membre des sociétés savantes
Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens
Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique
International Society of Aesthetic Plastic Surgery
Conseil National de l'ordre des Médecins
Cercle des Plasticiens de l'Est