Chirurgie de l’hypertrophie des petites lèvres

Encore appelée nymphoplastie ou labiaplastie, il s’agit d’une demande croissante.

L’excès de longueur des petites lèvres peut entrainer une gêne esthétique, ainsi que lors du port de certains vêtements.

Il peut également y avoir une gêne fonctionnelle, surtout lors de la pratique de certains sports (vélo, cheval, …).

L’intervention de réduction des petites lèvres (labiaplastie, nymphoplastie) est en règle générale réalisée sous anesthésie locale plus sédation avec une hospitalisation ambulatoire.

Les douches sont autorisées dès le deuxième jour post-opératoire et les rapports sexuels après quatre semaines.

La douleur post-opératoire est variable.

Chirurgie de l’hypertrophie des petites lèvres